Portes coupe-feu ou rideaux coupe-feu : comment les choisir ?

par | 26 Juin 2020

Les fermetures coupe-feu isolent et empêchent la propagation des flammes, des fumées, des gaz et de la chaleur entre deux zones compartimentées d’un bâtiment. Elles servent de protection dite passive à l’incendie et sont un moyen de lutter contre la propagation des flammes et de la chaleur en cas d’incendie.

Portes coupe-feu, rideaux coupe-feu, trappes coupe-feu, guillotines,répondent à des critères de conception et à des normes françaises et européennes qui garantissent leurs efficacités.

 

 Quelle fermeture coupe-feu choisir ?

Pour définir le ou les produits dont vous avez besoin pour compartimenter votre construction, il faut s’intéresser au bâtiment à équiper, à la conception des produits à résister au feu, au taux d’encombrement des fermetures coupe-feu, à la qualité des produits et leurs conformités et aux finitions et esthétisme final souhaité.

 

  • Des solutions pour tous les bâtiments

Les bâtiments d’habitation, entrepôts logistiques, Etablissements Recevant du Public (ERP), Immeuble de Grande Hauteur (IGH) ou locaux rattachés aux dispositions du code du travail (Etablissement Recevant des Travailleurs) sont régis par des normes de sécurité incendie particulières. Il faut également tenir compte de l’ancienneté, du public reçu et de la hauteur du bâtiment.

Tous les bâtiments doivent être compartimentés en fonction de leurs activités ou des risques.

 

  • Deux critères importants de conception à retenir sur les fermetures coupe-feu

En France, les classements des portes coupe-feu et rideaux coupe-feu sont réalisés à la suite d’essais au feu établis par des laboratoires agréés. Sont testées :

  • La résistance au feu: c’est le temps pendant lequel la fermeture coupe-feu va contenir la propagation des flammes. Il est exprimé en minutes : 30, 60, 120 et 240.
  • La réaction au feu: c’est la capacité d’un produit et des matériaux qui le composent à participer ou non à la progression du feu. Pour des portes ou rideaux coupe-feu cela est symbolisé par les lettres :
    • « E » (pare-flamme) pour la résistance mécanique et d’étanchéité aux flammes, fumées et gaz chauds ou inflammables 
    • et « I » (coupe-feu) pour l’isolation thermique (retient la chaleur et ne doit pas excéder 180°C) 

 

Porte coupe-feu ou rideau coupe-feu ?

 

La Porte coupe-feu

La porte coupe-feu a pour rôle d’empêcher, en cas d’incendie, la propagation des flammes, des fumées et de la chaleur à l’ensemble d’un bâtiment.

Une porte coupe-feu peut-être battante, coulissante, à simple ou double vantaux, va-et-vient, métallique, en bois, vitrée ou non.

La porte coupe-feu peut se refermer seule après son ouverture : elle est alors équipée d’un ferme porte. On parle alors de mode 1 au sens de la norme NF.

Elle peut également être retenue ouverte par un Dispositif Actionné de Sécurité : DAS.

Ce système de retenue électrique (ventouse électromagnétique) libère la porte en cas de feu. En effet, une fois l’alarme incendie déclenchée, par un détecteur ou manuellement par un DM (Déclencheur Manuel), l’alimentation du DAS se coupe (rupture de courant) ou s’active (émission de courant), et la porte se ferme par son énergie intrinsèque.

 

  • Portes coupe-feu battantes

Les portes coupe-feu battantes métalliques ou en bois à un ou deux vantaux sont réalisées sur mesure et dans divers coloris pour leurs finitions. Elles sont certifiées et répondent à des solutions de compartimentage tels que des issues de secours, locaux techniques, passages piétonniers ou logistiques, voies de circulation intérieures des ERP, zones de stockage dans les bâtiments commerciaux et sites sensibles.

Les portes coupe-feu battantes existent en :

  • EI 30 (anciennement pare-flamme et coupe-feu une demi-heure)
  • EI 60 (anciennement pare-flamme et coupe-feu 1 heure)
  • EI 90 (anciennement pare-flamme et coupe-feu 1 heure et 30 minutes)
  • EI 120 (anciennement pare-flamme et coupe-feu 2 heures)

 

  • Portes coupe-feu coulissantes

Les portes coupe-feu coulissantes métalliques à un ou deux vantaux sont également réalisées sur mesure dans de grandes ou petites dimensions. Elles sont certifiées et sont principalement installées dans les bâtiments comme des entrepôts logistiques, industriels, des parkings, des Etablissements Recevant du Public (ERP).

Elles se posent sur linteau ou sous dalle (pour répondre au passage des câbles et poutres en béton par exemple).

  • EI 30 (anciennement pare-flamme et coupe-feu une demi-heure)
  • EI 60 (anciennement pare-flamme et coupe-feu 1 heure)
  • EI 120 (anciennement pare-flamme et coupe-feu 2 heures)
  • EI 240 (anciennement pare-flamme et coupe-feu 4 heures)

Le rideau coupe-feu

Un rideau coupe-feu (ou fermeture à dévêtissement vertical), est une protection passive isolant un compartiment d’un autre, en empêchant le passage des flammes, des fumées, et de la chaleur. Il peut être textile non-irrigué, métallique irrigué ou non.

Le rideau textile coupe-feu s’intègre facilement grâce à son taux d’encombrement restreint et son poids relativement léger. Il est idéal pour les recoupements de parkings, Centres Commerciaux, ERP, théâtres, salles de spectacle, entrepôts, usines…

 

  • Rideaux textiles coupe-feu à enroulement EI60 ou EI120

Les rideaux textiles coupe-feu sont ultralégers (2,5 kg/m). Ils sont conformes aux normes françaises NF S 6137-1 et NF S 6137-4 (DAS) et ont la certification AFNOR NF mode 2.

Ils possèdent deux tabliers séparés par une lame d’air d’au moins 415 mm qui s’enroulent simultanément sur deux tambours et sont équipés d’une barre de lestage en tôle d’acier galvanisé. Leurs longueurs garanties une étanchéité parfaite.

 

Le tissu des tabliers fournit une étanchéité au feu et isole thermiquement pendant respectivement 60 ou 120 minutes. Leur vitesse de fermeture se situe entre 8 et 12 cm par seconde.

La fermeture est commandée soit par un CMSI (Centralisateur de Mise en Sécurité Incendie) soit par un SDAD (Système Détecteur Autonome Déclencheur).

Réalisés sur mesure (sur avis de chantier selon les dimensions), ils peuvent être posés en applique sur des murs en parpaings pleins (minimum de 250 mm d’épaisseur) ou des murs en béton (minimum de 150 mm d’épaisseur). Toute autre adaptation nécessite un avis technique de chantier délivré par un laboratoire agréé.

 

 

Quelles sont les Normes françaises pour des portes coupe-feu ou des rideaux coupe-feu ?

La série de normes NF S61-937 fixe les règles applicables aux Dispositifs Actionnés de Sécurité (appelés communément DAS) en tant qu’éléments faisant partie d’un SSI (Système de Sécurité Incendie).

Les caractéristiques générales applicables à tous les DAS sont définies dans la norme NF S 61 937-1. Les caractéristiques particulières des portes battantes sont définies dans la norme NF S 61 937-2. Celles des portes à dévêtissement latéral (portes coulissantes) le sont dans la norme NF S 61 937-3. Et enfin, celles des rideaux et portes à dévêtissement vertical dans la norme NF S 61 937-4.

Tout produit raccordé à un CMSI ou à un SDAD doit obligatoirement disposer d’un procès-verbal DAS, et ce quel que soit le type de bâtiment dans lequel il est installé (ERP, locaux industriels, IGH, entrepôts, …).

 

Les seuls modes autorisés sont les suivants :

Mode de commande :

  • télécommandé : nécessite un ordre extérieur pour passer en position de sécurité : Centrale incendie SSI du bâtiment (CMSI) ou SDAD,
  • auto-commandé : fusible thermique,
  • télécommandé et auto-commandé.

 Mode de fonctionnement : à énergie mécanique intrinsèque.

 

  • Les portes battantes à fermeture automatique obéissent à la norme NF S 61937-2 de décembre 2003.

Cette norme a pour objet de fixer les conditions de fonctionnement ainsi que les caractéristiques générales et prescriptions particulières relatives aux D.A.S : « Porte battante à fermeture automatique ».

Sont concernées, les portes à vantail simple ou double pivotant autour d’un axe latéral vertical, équipées d’un dispositif de fermeture et d’un dispositif de retenue commandable ou d’un dispositif de fermeture débrayable et commandable.

 

  • Les portes coulissantes à fermeture automatique obéissent à la norme NF S 61937-3 de décembre 2004.

Cette norme a pour objet de fixer les conditions de fonctionnement ainsi que les caractéristiques générales et prescriptions particulières relatives aux D.A.S : « Porte coulissante à fermeture automatique ».

Sont concernées, les portes à translation horizontale et à vantail simple ou multiple, articulées ou non, équipées d’un dispositif de fermeture et d’un dispositif de retenue commandable.

 

  • Les rideaux coupe-feu répondent à la norme NF S 61937-4 de juin 2005.

Cette norme a pour objet de fixer les conditions de fonctionnement ainsi que les caractéristiques générales et prescriptions particulières relatives aux D.A.S : « Rideau et porte à dévêtissement vertical ».

Sont concernés les rideaux et portes à dévêtissement vertical : dispositif à fermeture automatique à translation verticale dans le plan de la baie à obturer, avec enroulement (rideau) ou sans enroulement (porte à dévêtissement vertical).

 

FIVO Sécurité Incendie est depuis 24 ans l’expert des solutions de compartimentage dans le domaine de l’incendie. Certifiée APSAD I16 Installation et F16 Maintenance pour les fermetures résistant au feu à structure métallique, nos équipes vous apporterons tous les conseils avisés pour choisir et installer les portes coupe-feu et les rideaux coupe-feu dont vous avez besoin, en toute sécurité.